Amazonians rovers
     
Amazonians rovers
Ce projet est né de notre volonté de donner comme point de départ à la création d'images (photographiques principalement), le son et plus spécifiquement la pratique du field recording.
Dans ce sens, nous avons proposé à différents artistes photographes de travailler à partir d'une même oeuvre sonore: un album de huit morceaux crée par la formation Hotel gromada composée de Nicolas Perret et Cédric Anglaret.

A ces huits pièces sonores, répondent ainsi huit photographes a qui nous avons attribués une plage du disque. Sur le principe de la commande, chaque photographe a travaillé sur la réalisation d'une série d'images à présenter sous forme de diaporama.

De la confrontation des images sonores et des images photographiques, nait un univers ou tout est image, le son et la lumière, le figé et le mouvement et dont se dégage une nouvelle réalité perceptive dans laquelle sera plongé le spectateur.

plage 3: "Morning in Gdank"
Série: "Ehorzketak":

Quand on m'a proposé de participer au projet Amazonians Rovers, j'ai tout de suite dis oui. Projeter des images sur du son m'a toujours paru très intéressant.
J'avais une idée derrière la tête avant même d'avoir écouté le morceau qui m'avait était attribué. J'allais travailler sur la mort de mon père, un travail photographique sur le deuil, pour faire le deuil.

Le son des cloches présent sur mon morceau et de l'envol des oiseaux n'ont fait que me conforter dans ce choix.

Bouzou, c'était mon père. Depuis que je suis tout petit, je l'ai souvent vu avec certaines affaires qui ont traversées le temps, des bouts de tissus qui me sont familiers. Il était d'une autre époque, consommé peu et prenez soin de ses affaires.

Il s'est éteint subitement en juin 2008, le 3 juin sans doute, nous n'en sommes pas sûr.
Son corps a était retrouvé sans vie 8 jours plus tard dans le garage de sa maison de Tartas dans les Landes suite à un malaise cardiaque.
Top